La magie du summer camp !

Enfants des Minorités : Summer Camp 2016Le camp d’été a eu lieu du 27 mars au 02 avril 2016. Nous avons reçu 102 enfants, venant de 5 maisons d’accueil différentes.

Ce camp a pu être organisé grâce au financement du Secours Populaire et à la soirée caritative du Globo le 6 février dernier.

Nous avons tous été très touchés par la manière dont ce camp s’est déroulé.

Enfants des Minorités : Summer Camp 2016

 
 

Nous souhaitions ce camp très humain, il l’a été. De nombreux adolescents ont pleuré à la fin du camp, ainsi que des membres de notre équipe.

102 enfants provenant de 5 centres d’accueil étaient présents cette semaine :

Schools of Hope (20 enfants), Baan Dek Dee (27 enfants), Baan Mana (29 enfants), Abu Ali (15 enfants), Home of Ethnic students (11 enfants).

 
 

Le programme :
Les enfants ont eu des activités à l’extérieur du camp tous les jours. Ils étaient répartis en 5 groupes, divisés par âge. Certaines activités étaient donc différentes pour tous les groupes.

Nous avons souhaité mixer l’éducatif et le ludique : visite de musées, de sites de Chiang Mai, zoo, piscine, bowling, visite d’un centre d’agriculture organique, de l’aéroport, cinéma, etc.

Enfants des Minorités : Swimming pool, Summer Camp 2016Le midi, ils mangeaient sur le lieu de vie ou à l’extérieur, selon les groupes et les activités.

La cuisine du soir était réalisée par nos soins, avec les enfants qui venaient nous aider sans que nous ayons à leur demander, surtout les plus jeunes.

Les soirées, des jeux étaient organisés par une membre d’une autre ONG, spécialiste en activités pour enfants. Le dernier soir, les enfants nous ont fait un show avec des chants et danses de leurs ethnies respectives.

L’organisation :
Le camp a été en grande partie géré par les adolescents de Schools of Hope.

Ce sont eux qui ont encadrés les enfants tous les jours. Ils ont parfaitement assumé leur mission, ce qui nous a beaucoup aidé dans notre souhait de former le personnel des autres orphelinats. Ils ont tous été très impressionnés par la gentillesse, la dévotion et les qualités d’encadrement de ces jeunes.

Aucun membre du staff de Schools of Hope n’a eu besoin de rester sur place, à l’inverse de tous les autres centres.

Enfants des Minorités : Summer Camp 2016Nous avons reçu 2 visites importantes :
 La première, celle d’une école hôtelière rencontrée à l’ambassade de France qui est venue faire une présentation de leur centre. Ils travaillent en partenariat avec des grands groupes et fournissent des emplois à l’issue de la formation. Plusieurs jeunes ont manifesté un vif intérêt et souhaitent postuler l’année prochaine. La question des papiers d’identité est centrale mais peut être gérée.

• La deuxième visite a été celle d’un ami pilote d’Air France venu expliquer son métier aux enfants. Les questions ont fusées pendant plus d’une heure, les enfants ayant visité l’aéroport et l’Air Force la veille. Nous souhaitons que les enfants aient des rêves qui les motivent à étudier. Dans les montagnes, ils n’ont pas d’exemple autre que fermier et professeur, nous souhaitons élargir leurs horizons.

La visite d’un centre d’agriculture axé sur l’autosuffisance a été également importante. Les enfants ont pu découvrir des façons de faire « bio » et les directeurs des orphelinats ont eu des idées nouvelles, comme créer une ferme à champignons pouvant générer du revenu et apprendre une agriculture saine aux enfants.

Résultat :
Le staff des maisons d’accueil nous a dit qu’ils avaient aimé ce camp car les enfants avaient appris des choses mais sans rester assis toute la journée comme à l’école, et surtout que les enfants avaient senti que nous les aimions vraiment.

Nous pensons que se sentir aimé est la chose la plus importante pour un enfant dans leur situation, nous sommes donc ravis et émus. Ils nous ont également dit que les enfants se souviendraient de cette semaine toute leur vie…

C’était notre objectif !

 
 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Ce contenu a été publié dans Actus par EDM. Mettez-le en favori avec son permalien.