Construction d’un centre éducatif en terre

edm_construction-baan-mana-couvFin 2015 nous avons entrepris la construction d’un nouveau bâtiment qui ne sera pas seulement un orphelinat mais aussi un centre éducatif ouvert à tous les enfants du village ! Un projet motivant et nous ouvrant de larges perspectives ; notre plus grand projet à ce jour !

ÉTAT DU CENTRE AVANT LES TRAVAUX
Les bâtiments qui composaient le centre étaient fait de bambou, ils avaient été érigés par les gens du village. Ce genre de structure est faite pour durer peu de temps, 2 à 3 ans en moyenne.

Les bâtiments étaient tous en fin de vie, les toits fuyaient, les poutres se détérioraient, ils n’auraient pas tenu debout bien longtemps.

Ils ont été créés à même le sol qui se transformait instantanément en boue durant la saison des pluies. L’air rentre complètement dans ce type d’habitation : en hiver il pouvait faire 5° dans les dortoirs des enfants et les fortes différences de température avec la journée sont vecteurs de maladie.

edm_construction-baan-mana-4 LA CONSTRUCTION
Nous avons détruit l’intégralité des bâtiments en bambous afin de construire un grand bâtiment de pas loin de 1000 m2, partiellement sur 2 niveaux. Ce bâtiment, réunira la quasi-totalité des pièces dans une maison d’accueil comme celle-ci a besoin : Un grand réfectoire, une cuisine, des dortoirs et sanitaires pour filles et garçons, un bureau, une chambre pour surveillant et un espace d’activité à l’étage.

Nous avons fait le choix d’un très grand bâtiment car il simplifie la construction mais surtout la maintenance. Les enfants n’auront pas à sortir à l’extérieur pour aller d’une pièce à l’autre comme aujourd’hui, ce qui est souvent rendu difficile durant la saison des pluies.

Nous allons aussi créer un autre bâtiment avec chambres individuelles pour le personnel qui doit rester sur place nuit et jour. Séparer leur logement du bâtiment principal leur permettant de préserver leur intimité et de se sentir «chez soi».

edm_construction-baan-mana-2

Nous avons opté pour une maison dite «en terre». Réalisées directement avec la terre de l’endroit de construction, ce type de constructions, relativement répandues en Thaïlande à de multiples avantages :

Des coûts de construction plus faibles : tous les murs, enduits et autres revêtements ne nécessitent quasiment aucun investissement matériel.

Une isolation thermique adéquate : ces maisons en terre gardent la chaleur durant l’hiver et sont fraiches durant l’été. Un avantage décisif compte tenu des conditions climatiques de la région.

Des formes libres : la terre étant très malléable, toutes formes arrondies ou autres sont possibles. Des étagères peuvent également être creusées directement dans les murs. En ajoutant des pigments, le rendu final sera très convivial et bien adapté pour des enfants en jeune âge.

Une résistance comparable aux constructions en béton : la technique a été peaufinée au fil du temps pour rendre ces constructions résistantes aux tremblements de terre, inondations etc.

edm_construction-baan-mana-21Nous avons été beaucoup retardés par la saison des pluies, qui a été très intense cette année. Les sociétés ne voulant pas se déplacer, il nous a été très difficile de pouvoir trouver des travailleurs depuis le mois de mai, et nous avons reçu peu d’aide des gens du village. Nous avons donc pris du retard sur le chantier mais avons toutefois fini les murs principaux de l’ensemble des bâtiments. Fin août, nous avons enfin rencontré une société acceptant de travailler dans cette région. Jusqu’à présent nous embauchions nous-mêmes des travailleurs locaux en supervisant leur travail.

Nous avons, avec eux, désormais achevé la pose de la toiture sur le bâtiment du staff.

La partie «éducation», partie centrale du bâtiment principale vient d’être commencée. Nous avons signé un contrat global sur l’ensemble de sa réalisation. Les travaux vont durer environ deux mois.

edm_construction-baan-mana-3

Nous sommes désormais en négociation pour la suite des travaux, comprenant les deux autres toitures sur les bâtiments filles et garçons et les aménagements intérieurs. Nous souhaitons que ces travaux se réalisent en même temps que la partie centrale.

Ayant jugé les conditions de vie des enfants très insatisfaisantes nous les avons déplacés dans une guest-house située à 5 min de l’école. Nous espérons pouvoir les réintégrer d’ici la fin de l’année. Cet hébergement provisoire a été financé pour 3 mois par le Secours Populaire.

Ce projet estimé à environ environ 100 000 € n’aurait pu voir le jour sans le soutien du Secours Populaire, la Fondation Abbé Pierre, la Fondation Air France, EEFF, la Government Housing Bank, BCTFN, et l’ambassade d’Allemagne.

Ensemble donnons à chaque enfant les moyens de construire sa vie.
Merci à tous !

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Ce contenu a été publié dans Actus par EDM. Mettez-le en favori avec son permalien.